Chez Ben - Musée Matisse

L'aménagement des différents lieux de vie permet de compenser les limites et les difficultés occasionnées par la maladie, de soutenir et de développer l'indépendance, la communication, les relations sociales et les activités artistiques et culturelles.

Dans le cadre d'une politique d'ouverture des lieux culturels de la ville de Nice au handicap, le CMRR de Nice aménage une série de visites dans les musées niçois afin de les rendre accessibles à des personnes atteintes de maladie d'Alzheimer et à leurs familles. Cela permet de contribuer à l'insertion et à la participation sociale des personnes atteintes ainsi qu'à véhiculer une image positive et déstigmatisante de la maladie. Ce projet constitue une expérience préliminaire clinique, sociale, culturelle et artistique qui permettra de déterminer si une action plus durable et de plus grande envergure est envisageable en partenariat avec la marie de Nice.

< >

Amour, perte et sourire 

Cathy Greenblat est sociologue et photographe. Elle a passé les 5 dernières années à visiter des maisons, des accueils de jour, et différents sites pour les patients atteint de la maladie d’Alzheimer au 4 coins du monde : Etats-Unis, France, Japon, Inde et République Dominicaine.  

Dans son livre « Love, Loss and laughter » et dans une exposition du même titre à l’académie nationale de sciences de Washington, le professeur déclare « avoir appris énormément de ses contacts avec le Centre Mémoire de Ressources et de Recherche en tant qu’artiste en résidence à l’hôpital universitaire de Nice en France »

Elle décrit son travail comme suit : « Des livres et articles à propos de la maladie d’Alzheimer et des soins pour ceux qui en sont affectés contiennent très peu d’illustration. Les images les plus fréquemment présentées sont des scanners de cerveau. »

Il y a aussi un autre problème important à propos des illustrations visuelles de la maladie d’Alzheimer qui apparaissent dans la plupart des média : elles se concentrent presque exclusivement sur les pertes, ce qui renforce le point de vue le plus courant qui est de voir les gens atteints de démence comme « perdus » comme des « coquilles vides », « des gens qui ne sont plus parmis nous ».

Cela est un problème, d’une part à cause du fait que cela amène à une plus grande peur et plus de stéréotypes et d’autre part, parce cela est FAUX. De telles images ne sont pas positives.

Les gens atteints d’Alzheimer et des pathologies apparentées ne sont pas des « coquilles vides ». Ce sont des personnes aimés et aimantes.

Les photos exposées sur le site Internet du CMRR  pendant le printemps vous offriront juste une première impression de ce projet très passionnant.

Pour plus d’information, contactez cathy.greenblat@gmail.com

< >

Réminiscence thérapie

Les photos présentées ci-dessous proviennent de séances de groupe de patient et de famille centré autour de la thérapie par réminiscence. L’objectif de l’artiste est de montrer que le moment présent peut aussi être sourire. Autrement dit, montrer la maladie d’Alzheimer sous un autre angle.

"La thérapie par réminiscence est basée sur l'évocation de souvenirs anciens autobiographiques du sujet. Au cours des séances, le sujet évoque des événements particuliers, des expériences ou des activités passées de sa vie. Différents supports sont utilisés pour animer les séances : photographies, objets personnels, musique, vieux succès, enregistrements familiaux..."

Dans le manuel des "Empreintes", réalisé par l'équipe du CMRR de Nice en 2009

< >

Groupe des aidants

Au CMRR de Nice, le groupe des aidants est conçu dans le cadre de la prise en charge globale patient/aidant. Le groupe des aidants a une visée psycho-éducative. Tout au long de cette prise en charge, une personne soignante présente les caractéristiques cliniques de la maladie et livre aux aidants toutes les informations nécessaires pour mieux appréhender la pathologie. Des conseils, une écoute attentive et des moments d’échanges entre les aidants sont au centre de la prise en charge.

< >

Cathy Stein Greenblat

Professeur Emerite de Sociologie à l’Université de Rutgers (USA) et Artiste Photographe en Résidence au CHU de Nice.

Cathy Stein Greenblat est née à New York. Sociologue avec un B.A. de l’Université de Vassar et un doctorat de l'Université de Columbia, elle est actuellement Professeur Emerite de Sociologie à l'Université de Rutgers, chercheur invité à l'Observatoire International de Soin de Fin de Vie (IOELC), à l'Université de Lancaster au Royaume-Uni.

En 2002, le Professeur Greenblat a fait de la photographie un élément central de son travail professionnel et personnel, choisissant de se retirer de l’Université de Rutgers pour poursuivre ses intérêts et projets photographiques. Elle travaille, depuis 2001, sur un projet sociologique visuel interculturel à propos du soin pour les personnes âgées dépendantes. En 2006, elle a commencé à travailler sur un projet s'intéressant aux soins de fin de vie.

Elle vit à Nice en France et elle est « Artiste en la Résidence » au CMRR du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice en France.